Actu du territoire

Zoom sur les métiers dans l'industrie qui recrutent le plus en PACA

Le défi de l’industrie du futur sera de s'adapter à la révolution numérique et robotique. Les métiers qui recruteront demain miseront sur l’innovation, la technologie, la réalité virtuelle, le Big Data, l’impression 3D.

L'industrie en PACA offre de belles perspectives en termes d’embauches : dans les 10 prochaines années, 90 000 à 110 000 postes seront à pourvoir ! Actuellement, les entreprises industrielles de la région génèrent 400 000 emplois directs et indirects. De belles opportunités pour les demandeurs d’emplois ! Mais quels sont les métiers qui recrutent dans le secteur industriel en PACA ? Pour sortir de la morosité économique actuelle et optimiser vos orientations, voici des pistes de recherche pour trouver un poste dans l’une des filières porteuses.

L’aéronautique et l’aérospatial : des secteurs qui recrutent en PACA !

Les filières aéronautique et aérospatiale sont les fleurons économiques de la région PACA. Ce secteur créateur d’emplois qualifiés affiche une grande dynamique : 190 entreprises emploient 25 300 salariés.
Cette tendance se confirme en PACA, mais aussi sur reste du territoire : lors du salon du Bourget en juin 2019, 22 000 offres d’emplois étaient à pouvoir (contre 9 000 en 2017) !

Présence des leaders de l’aéronautique en PACA

Pourquoi la région occupe la 1ʳᵉ place en termes d’intention de recrutements dans l'aéronautique et l'aérospatial ? Elle compte de grands noms d'employeurs industriels à l’échelle mondiale dans ce secteur :

  • Airbus Helicopters à Marignane
  • Dassault Aviation à Istres
  • Thalès Alenia Space à Cannes
  • Safran à Vitrolles.

Ces donneurs d’ordres représentent un important vivier potentiel d’emplois, mais ils ne sont pas les seuls atouts de la région en matière d’embauches. Les candidats peuvent également être recrutés par :

  • des équipementiers
  • des PME sous-traitantes
  • des bureaux d’études
  • des laboratoires de recherche
  • des cabinets de conseil en ingénierie. Par exemple, Segula Technologies a lancé un plan de recrutement de 2200 ingénieurs en 2019 sur le territoire.

Le saviez-vous ?
En mars 2017, la fédération patronale UIMM (Union des Industries et Métiers de la Métallurgie) et les organisations syndicales salariées ont signé 2 accords “Plan aéro” valables 2 ans. Ils ont permis à une trentaine d’entreprises du secteur aéronautique en PACA de former leurs salariés aux nouvelles technologies sans débourser un centime. Ce dispositif a permis de défendre l’emploi et la compétitivité de ces établissements qui poursuivent actuellement leur activité et investissent dans la région.

La Provence-Alpes-Côte-d'Azur compte deux autres pôles de recrutement dans les filières de l’aéronautique et de l’aérospatial :

  • L’innovation. Par exemple, le pôle de compétitivité aéronautique et spatial Pegase a pour objectif de bâtir une filière solide, innovante et compétitive en PACA pour “devenir le leader mondial des nouveaux usages aérospatiaux” comme l’explique le directeur Jean-Yves Longère.
  • Les 2 aéroports Nice Côte d’Azur et Marseille Provence sont classés respectivement 3ᵉ et 5ᵉ au plan national. Ils participent au dynamisme de l'activité aéronautique de la région.

Aéronautique et aérospatial en PACA : les métiers qui recrutent misent sur l’innovation et la qualification

Le secteur aéronautique concentre 10,6 % des emplois industriels en PACA. C’est la 1ʳᵉ filière industrielle de la région.

Les métiers qui recrutent dans ce domaine concernent :

  • la R&D : technicien conception électronique ou mécanique, architecte intégrateur industriel...
  • la maintenance : mécanicien avion, technicien en réparation électronique...
  • la production : technicien usinage fabrication 3D, mécanicien monteur sur équipements aéronautiques, monteur câbleur, chaudronnier aéronautique, ajusteur monteur cellule...

Il s’agit essentiellement :

  • d’ingénieurs pour soutenir l’innovation
  • d’ouvriers et de techniciens qualifiés avec des compétences très spécifiques.

Des métiers porteurs dans l’aromatique, filière emblématique de la région PACA

Le département des Alpes-Maritimes est renommé dans le monde entier pour la ville de Grasse, berceau de la parfumerie. Mais c’est bien l’ensemble de la Provence-Alpes-Côte d’Azur qui jouit d’une réelle expertise en la matière : la région réalise la moitié de la production d’ingrédients aromatiques de France.

Une région riche en matières premières et un secteur d’avenir

La région PACA est une filière porteuse d’emplois dans le secteur de la parfumerie et de l’aromatique, et pour cause ! Son climat est propice à la culture des matières premières tout au long de l’année : le mimosa et les violettes en hiver, le jasmin et les roses au printemps, la lavande en été…
Le nombre de cultivateurs de fleurs à parfum a nettement baissé au XXIᵉ siècle. Ils ne sont plus qu’une quinzaine d’exploitants du fait de la délocalisation. La région compte actuellement une trentaine d’hectares de champs contre 2 000 hectares le siècle dernier.

Mais la tendance s’inverse et c’est prometteur pour l’emploi ! Les agriculteurs reviennent progressivement dans la région pour cultiver la rose centifolia, l’iris, la tubéreuse et le jasmin qui entrent dans la composition de fragrances raffinées. En effet, les célèbres marques de luxe Chanel, LVMH et Dior misent de plus en plus sur la qualité. Elles sont à l'affût des productions locales réalisées dans les règles de l’art et délaissent les pays producteurs moins onéreux et moins qualitatifs.
Une autre mesure soutient l’implantation des cultivateurs dans la région : la ville de Grasse a transformé 70 hectares de terres constructibles en zones agricoles.

C’est une bonne nouvelle : cette dynamique va profiter aussi bien au monde agricole qu’au secteur de l'industrie aromatique avec des opportunités à saisir parmi les métiers qui recrutent !

Parfumerie et industrie aromatique dans une dynamique de recrutement

L’industrie aromatique emploie 8000 salariés dans le secteur privé. Pour faire face à une activité dynamique, ce secteur recrute en continu avec une prédominance pour les métiers qualifiés, par exemple :

  • Chargé d’affaires réglementaires. Il garantit le respect des réglementations en vigueur lors de l’élaboration des produits.
  • Formulateur. Ce technicien de laboratoire doit trouver le dosage parfait de matières premières pour répondre aux attentes des consommateurs.
  • Préparateur en parfumerie. Il est chargé de vérifier le stock des matières premières et de procéder à la pesée des ingrédients de parfumerie selon les formules établies par les parfumeurs. Il teste ensuite le produit fini.
  • Responsable achats arômes et parfums. Il pilote la relation avec les fournisseurs, gère les approvisionnements…
  • Responsable marketing & communication. Il est en charge des campagnes de communication pour promouvoir les produits des parfumeurs et du développement de la marque.

Pas étonnant que la région ait besoin de main d'œuvre vu le nombre d’usines de parfums et de parfumeurs prestigieux en activité en PACA ! Une soixantaine d’établissements locaux comme Robertet, Fragonard, Molinard et Galimard, investissent dans la production de parfums, mais également d’autres usages aromatiques (sirops, médicaments…).

Ce secteur a beau avoir derrière lui une tradition de plusieurs centaines d'années, il reste florissant et en plein essor : il n’a pas fini de recruter ! Philippe Massé, président du syndicat national des produits aromatiques Prodarom, confirme que le nombre d’employés est en constante augmentation depuis une dizaine d’années.

Le 28 novembre 2018, l’Unesco a classé les savoir-faire liés au parfum en Pays de Grasse au patrimoine culturel immatériel de l’humanité. Même si l’impact économique à l’échelle mondiale d’une telle décision n’est pas encore mesurable, c’est de bon augure pour l’embauche dans ce secteur pour les années à venir.

L’industrie agroalimentaire en PACA : créatrice d’emplois directs et indirects

La Provence-Alpes-Côte d’Azur compte une autre filière porteuse d’emplois : l’industrie agroalimentaire ! Elle génère plus de 87 000 emplois directs, indirects et induits soit 3,9 % du PIB total de la région (source : Association Régionale des Industries Alimentaires (Aria) Sud).

PACA : une région propice au développement de l’industrie agroalimentaire

De nombreux industriels et transformateurs de fruits et légumes ont choisi la région PACA pour s’implanter. La matière première produite localement les a encouragés à opter pour le sud-est de la France. C’est le premier bassin de production de fruits.

Mais le secteur “fruits et légumes” n’est pas le seul à être porteur d’emplois. Ce territoire est riche d’autres spécificités agroalimentaires :

  • Produits laitiers et fromages
  • Épicerie : aromates, huiles, vinaigres, thés...
  • Boissons avec ou sans alcool
  • Produits sucrés : calissons, nougat, chocolat, fruits confits…
  • Viande, triperie : des abattoirs à la fabrication de plats cuisinés, en passant par la transformation et la découpe.
  • Produits du grain : minoteries, semouleries, boulangeries...

Industrie agroalimentaire : des pistes pour choisir un métier qui recrute

Plus d’un tiers des 1 000 entreprises agro-alimentaires régionales est réparti sur le département des Bouches-du-Rhône parmi :

  • des TPE/PME (Biopolis, Charles et Alice…)
  • des leaders nationaux et internationaux implantés dans la région depuis de longues années (La Fermière…).

Elles créent 37 000 emplois directs, soit 21 % des effectifs de l’industrie régionale (source : Pôle Emploi) ! Voici les métiers les plus recherchés par les directeurs des ressources humaines de ces établissements agroalimentaires en PACA :

  • Production : opérateur de production (fabrication ou conditionnement), conducteur de process de production alimentaire, conducteur de ligne de production, responsable d’atelier de fabrication ou de conditionnement, directeur de site industriel...
  • Marketing / commercialisation : chargé d’études marketing, chargé de packaging, responsable marketing digital, télévendeur, attaché commercial, responsable des ventes, responsable export...
  • Logistique : préparateur de commandes, agent logistique, responsable logistique et supply chain...
  • Maintenance : technicien de maintenance industrielle, chargé de méthodes...

Le constat est le même pour tous les secteurs industriels en PACA : le défi de l’industrie du futur sera de s'adapter à la révolution numérique et robotique. Les métiers qui recruteront demain miseront sur l’innovation, la technologie, la réalité virtuelle, le Big Data, l’impression 3D… Les travailleurs devront donc être formés en conséquence ! Par exemple, le projet public-privé “Team Henri-Fabre” va justement permettre de créer 29 formations (aéronautique, médical, naval, énergie) dans un Technocentre pour répondre à ces nouveaux besoins dans la région.

**Si l’industrie souffre à tort d’une mauvaise image auprès des candidats à l’emploi, ses atouts en termes d'opportunités d'embauches sont bien réels. En région PACA, certains secteurs comme l’aéronautique et l’aromatique peinent à recruter. C’est une opportunité à saisir pour toutes les personnes en recherche d’emploi ou en reconversion ! **

Bon à savoir : vous recherchez un emploi en PACA ? La CCI Nice Côte d’Azur vous accompagne dans votre recherche : inscrivez-vous sur la plateforme dédiée pour trouver plus facilement un poste dans l’industrie et dans tout autre secteur !

InscriptionDescription

Articles connexes
logo edrh sud endossement CCI PACA seul web white
Nous contacter

20 Boulevard Carabacel
CS 11259
06005 NICE CEDEX 1

Tel :0 800 422 222
(Appel gratuit depuis un poste fixe)
Préférences de cookies
©2020 - Tous droits réservés