Formation à distance en entreprise : quel avenir après le Covid-19 ?
Actu du territoire

Formation à distance en entreprise : quel avenir après le Covid-19 ?

Si l'univers de la formation en entreprise était déjà en pleine mutation depuis plusieurs années, la crise sanitaire a accéléré les évolutions dans ce domaine.

Le confinement a obligé les acteurs de ce secteur à adapter leur offre. La formation à distance et les formations professionnelles à moindres coûts ont connu un succès jamais égalé. Mais qu’en est-il dans le monde d’après ? Est-ce un changement radical et durable des moyens déployés pour se former. Voici un tour d’horizon des bouleversements en cours qui vont directement impactés les TPE/PME et leur rapport à la formation.

Une accélération de la mutation : la formation à distance en entreprise est fortement plébiscitée

Durant le confinement, les formations professionnelles programmées en présentiel n’ont pas pu se tenir. Ces 3 mois inédits ont rebattu les cartes dans l’univers de la formation, mais pas uniquement pendant cette période ! Les conséquences sont bien plus profondes.

Si le déconfinement aurait pu marquer un retour à la normale aussi bien dans la vie personnelle que professionnelle, il n’en est rien. La crise sanitaire toujours en cours modifie durablement les méthodes pour se former.

Besoins en formation : une mutation profonde de la demande

La pandémie de Covid-19 a des répercussions globales désastreuses. Si elle est à l’origine d’une crise sanitaire mondiale, elle engendre également une crise économique sans précédent. Face au contexte actuel où l’épidémie n’est toujours pas maîtrisée, la récession touche tous les pays et tous les secteurs : tourisme, transports, commerce…

Le constat est sans appel :

  • L’heure est plus aux licenciements qu’à l’embauche. Dans ce contexte, les besoins en formation (collaborateurs internes ou nouvelles recrues) diminuent fortement. La formation en alternance est directement impactée, tout comme les formations de requalification ou de perfectionnement pour une reconversion professionnelle en interne ou non.
  • Se former n’est plus une priorité. L’importance pour les entreprises est de faire des économies avec pour objectif de pérenniser l’activité et préserver les emplois. Le budget alloué aux formations risque de fait être revu à la baisse, non par choix, mais par nécessité.
  • Face aux risques sanitaires, les formations classiques en présentiel n’ont plus la cote.

Par définition, seules les formations obligatoires (permis spécifiques, hygiène, sécurité…) tirent leur épingle du jeu.

Dans ces conditions, la demande en formation va évoluer dès le mois de septembre 2020 :

  • Les formations à moindres coûts seront priorisées.
  • Se former à distance pourrait devenir la norme.

**Bon à savoir :** le dispositif FNE-Formation est renforcé temporairement face aux conséquences dramatiques du Covid-19. C’est une bonne nouvelle pour les chefs d’entreprise et les acteurs du monde de la formation ! Grâce au Fonds National de l’Emploi, les sociétés en activité partielle peuvent faire bénéficier à leurs salariés de formation avec une prise en charge totale des coûts, et ce jusqu’au 30 septembre 2020. Le taux de prise en charge devrait passer à 70 % en octobre 2020.

Tous les secteurs et toutes les structures (petites ou grandes) sont éligibles à condition d’avoir été dans l’obligation de mettre leurs collaborateurs au chômage partiel. L’entreprise demandeuse doit signer une convention avec la DIRECCTE (Directions Régionales des Entreprises, de la Concurrence, de la Consommation, du Travail et de l’Emploi) ou avec un OPCO (Opérateur de compétences).

Formation à distance : une réponse durable et pas uniquement contextuelle

Effectuer des tâches à distance a été la solution aussi bien dans le secteur privé que dans la fonction publique pour répondre aux contraintes sanitaires exceptionnelles :

  • Les écoliers ont suivi un enseignement à distance.
  • Les professionnels ont télétravaillé (quand l’activité le permettait).

Tout comme les entreprises continuent actuellement à favoriser le télétravail, le monde de la formation voit également ses modes de fonctionnement s’adapter sur le long terme. Avec le confinement, les entreprises ont découvert les avantages de la formation en ligne. Leur regard sur ce type de formation a changé. Cette prise de conscience de l’intérêt du digital learning est pérenne et nullement éphémère !

Car la formation à distance répond à 3 exigences :

  • budgétaires (pas de frais de déplacement, de résidence…)
  • logistiques (adaptation à l’emploi du temps de chaque participant)
  • sécuritaires (obligation pour l’employeur d’assurer la sécurité de ses salariés).

La question n’est plus de savoir si la formation en ligne va devenir la norme, mais à quelle vitesse elle va le devenir !
## L'évolution et l'adaptation des offres de formation en ligne

En 2020, les méthodes de formation par correspondance n’ont plus rien à voir avec celles proposées il y a une vingtaine d’années ! Il ne s’agit plus uniquement de recevoir par courrier un enseignement sous format papier.
Quel que soit le domaine (petite enfance, coiffure, cuisine...), les formations diplômantes reconnues proposent des supports pédagogiques innovants. Les cours par correspondance s'appuient sur des outils technologiques performants (plateforme d’e-learning…) pour être consultables quels que soient le support (ordinateur, tablette…), le moment, le lieu…

Mais face à l’augmentation de la demande, les opérateurs de formation doivent proposer des offres plus agiles et plus concurrentielles :

  • à forte valeur ajoutée. Les entreprises plébisciteront en priorité des formations en ligne qualitatives :  les contenus théoriques et opérationnels doivent être réellement utiles et reconnus.  Elles feront davantage confiance à un centre de formation soumis au contrôle pédagogique de l’Etat. C’est un gage de qualité et la possibilité pour leurs salariés d’obtenir un diplôme officiel.
  • complètes. Il s’agit de combiner astucieusement 3 modalités d’enseignement pour rendre l’apprentissage le plus efficace possible et faciliter la montée en compétences. La formation distancielle avec des classes virtuelles permet de réduire les coûts et de maintenir la synergie des échanges entre participants et enseignant. La formation digitale avec des contenus pédagogiques digitalisés enrichit les cours virtuels et permet de proposer une approche pédagogique efficiente. La formation basée sur l’expérience pratique (AFEST) remplace les travaux en présentiel.
  • aux tarifs abordables. La politique tarifaire des organismes doit s’adapter au canal de diffusion de la formation et aux besoins des entreprises pour proposer des offres attractives et personnalisées. Les coûts d’une formation en ligne sont de fait moins élevés qu’une formation en présentiel.

## Achat de formations à distance : nouvel enjeu et nouvelles pratiques

En entreprise, les responsables formation doivent tenir compte de cette nouvelle donne : la formation en ligne est l’une des solutions pour pallier les contraintes budgétaires et sanitaires. L’achat de formations à distance fait partie des nouvelles pistes pour établir un plan de développement des compétences pertinent et supportable financièrement.

Le saviez-vous ? Le plan de développement des compétences a remplacé le plan de formation depuis le 1er janvier 2019. Découvrez les nouvelles modalités de ce dispositif et ses avantages !

La démarche d’optimisation des coûts de formation est une nécessité en période de crise économique.
Pour optimiser le budget alloué aux formations, de nouvelles pratiques apparaissent.
Il s’agit pour les entreprises de mettre en commun les demandes de formation et bénéficier ainsi de tarifs de groupe intéressants via :

  • Une centrale d’achat. Elle s’occupe de mener les recherches de formation pour plusieurs entreprises afin de bénéficier de tarifs réduits du fait de la massification.
  • Une marketplace. Elle met en relation des entreprises et des organismes de formation. Elle fait gagner du temps aux responsables formation et de la visibilité aux centres de formation.
  • La mutualisation. Les entreprises se regroupent : elles partagent leurs besoins en formation et leurs solutions. Cette coopération inter-entreprises est profitable à l’ensemble des acteurs d’un point de vue économique et organisationnel.

[Inscrivez-vous sur la plateforme en ligne eDRH Sud de la CCI Côte d’Azur !](https://edrh.fr/login) Vous y trouverez des solutions innovantes pour vous aider à former vos salariés (plan de formation mutualisée inter-entreprises par exemple) à moindres coûts.

Ces nouveaux procédés simplifient l’achat de formations à distance. Ce sont des leviers pour réduire les coûts de formation :

  • directs : économies d’échelle
  • indirects : gain de temps…

La formation professionnelle n’est pas une dépense, mais bien un investissement rentabilisé sur le court et moyen terme !
***Si l’avenir de l’épidémie de Covid-19 est à ce jour incertain, une chose est sûre : la formation à distance en entreprise va s’imposer durablement comme la nouvelle norme pour se former. Elle répond aux contraintes sanitaires, mais elle présente également des avantages économiques et logistiques conséquents pour les entreprises. TPE/PME, la formation en ligne est la solution pour faire monter en compétences vos collaborateurs avec un budget optimisé afin de pérenniser l’activité de votre entreprise !***

Bon à savoir : la CCI Côte d’Azur accompagne les TPE/PME dans la recherche de formations. C’est votre partenaire privilégié pour bénéficier d’offres de formation adaptées à votre entreprise et de conseils éclairés pour établir un plan de développement des compétences efficient. N’hésitez pas à prendre contact avec l’un de nos conseillers !.

Articles connexes
Nous contacter

Chambre de Commerce
et d’industrie Nice Côte d’Azur

20 Boulevard Carabacel
CS 11259
06005 NICE CEDEX 1

Tel :04 93 13 75 73
(Appel gratuit depuis un poste fixe)