Le Matching emplois : le nouveau Tinder du recrutement
Aller plus loin

Le Matching emplois : le nouveau Tinder du recrutement

Et si l’intelligence artificielle vous aidait à trouver le candidat idéal que vous cherchez depuis des mois ?

En matière de recrutement comme ailleurs, les progrès technologiques révolutionnent les process. Il y a encore quelques dizaines d’années, les recruteurs publiaient une annonce auprès de Pôle Emploi. De nos jours, les réseaux sociaux s’imposent comme l’un des canaux à privilégier pour recruter. Mais dans ce domaine des ressources humaines, la digitalisation et les nouvelles technologies n’ont pas fini de nous étonner. Le matching emplois est l’un des derniers outils innovants pour embaucher et trouver un emploi plus efficacement. Quelles en sont les spécificités ? Quels sont les avantages et les inconvénients pour les recruteurs et les candidats ? Voici toutes les réponses aux questions que vous vous posez !  

Matching emplois : décryptage du recrutement 3.0

Les pratiques de recrutement ont beaucoup évolué ces dernières années. Dernière innovation en date : le recrutement par algorithme intelligent. Totalement novateur, le matching emplois s’appuie effectivement sur l'intelligence artificielle pour recruter autrement. 
Voici en détail le principe de ce chasseur de têtes 3.0 sur lequel les responsables de recrutement en entreprise peuvent s’appuyer pour faire le bon choix.

Le principe de ce nouveau concept de recrutement

Faire se rencontrer des recruteurs et des candidats en parfaite adéquation, tel est l’objectif du matching emplois. Alors même que les responsables de recrutement n’auraient pas orienté leur choix vers ce type de profils et les postulants n’auraient pas pensé candidater pour ce type de postes ! 

C’est en quelque sorte le nouveau Tinder du recrutement. À l'instar des plateformes de rencontres en ligne, de puissants algorithmes analysent la compatibilité entre les postes à pouvoir et les profils des candidats selon différents critères (compétences, évaluation psychométrique…).

Vous voulez éviter les erreurs de casting ? Vous souhaitez mettre toutes les chances de votre côté pour trouver un emploi, même auquel vous n’auriez pas pensé ? Le matching emplois peut vous y aider ! 

Pour les entreprises, c’est un enjeu stratégique majeur et l’une des nouvelles pratiques de recrutement pleine de promesses. En effet, un mauvais choix de postulants coûte cher en termes de budget, de temps investi lors du recrutement et de l’intégration… Si le candidat n’est pas adapté au poste ou s’il ne s’y sent pas bien, il quittera prématurément la société de son plein gré ou en y étant invité... Le turn-over est fortement préjudiciable pour le développement de l’activité. 


**Grâce à l’intelligence artificielle**, trouver la perle rare ou l’emploi adapté est plus facile et plus fiable. Cette recherche est basée non pas sur des points subjectifs, mais sur des données analysées objectivement. Ce **recrutement prédictif** permet d’anticiper et de se projeter : l'algorithme est capable de prévoir si un futur collaborateur est prédisposé à bien s’intégrer dans une équipe et si ses performances seront en adéquation avec les attentes de l’entreprise. 

Trouver le profil idéal pour un poste (ou inversement) grâce à des algorithmes, c’est un rêve devenu réalité pour les recruteurs et les candidats ! 

Le saviez-vous ? En anglais, “to match” signifie “faire se rencontrer”, “faire correspondre”. D’où la dénomination “matching emplois” dans le domaine du recrutement.

Matching affinitaire : il n’y a pas que les compétences qui comptent !

En matière de matching emplois, l'algorithme de recrutement prend en compte plusieurs critères pour sélectionner les meilleurs profils par rapport à un poste : compétences, localisation, niveau d’expérience, disponibilité…

Mais ce ne sont pas les seules données analysées pour mettre en relation un recruteur et un candidat. La personnalité du postulant, ses motivations et ses aspirations aussi entrent en ligne de compte !

Via les réponses données à un test de personnalité, certains logiciels informatiques sont capables de mesurer le degré d’implication du candidat, son sens de l’organisation, son aptitude à anticiper les problèmes, ses facultés à s’investir sur le long terme… 

En fonction des mots clés et critères définis par l’entreprise, le matching affinitaire permet de comparer le niveau de proximité ou d'éloignement du profil en fonction des attentes du recruteur. Placer le savoir-être au cœur des nouvelles méthodes de recrutement est capital. Le savoir-faire ne peut être le seul argument pertinent pour embaucher un collaborateur. Pour réussir un recrutement, les entreprises doivent également miser sur les soft-skills (compétences comportementales).

Des algorithmes de matching learning pour recruter et postuler 

Si l'objectif final est de faire entrer en correspondance un recruteur et un candidat, il existe plusieurs types d’algorithmes :

  • Sourcing. Cet algorithme analyse des milliers de CV en ligne, en fonction des critères indiqués par l’entreprise selon le profil recherché. 
  • Filtrage. Comme son nom l’indique, cet algorithme permet de générer une shortlist de postulants pour un poste précis. Il filtre en un minimum de temps sur un maximum de volumes de candidatures  les profils les plus pertinents pour le recruteur.
  • Matching ou “CV catcher”. Il s’agit d’un moteur de recherche dédié aux candidats. Après avoir enregistré leur CV sur une plateforme, l'algorithme analyse les données et liste les postes en adéquation avec les compétences indiquées. 

Spécialement conçus pour mettre en relation des responsables de recrutement et des postulants, ces algorithmes révolutionnent les méthodes de recrutement classiques et offrent de nombreux avantages pour toutes les parties prenantes.  Et ce quels que soient la taille des entreprises et les secteurs d’activité concernés ! Il n’y a pas de contre-indications à adopter le matching emplois que vous souhaitiez recruter un webmaster ou un commercial. 

Les avantages du matching pour les recruteurs et les candidats

Algorithme et emploi font bon ménage ! En effet, le matching présente de réels avantages aussi bien pour les recruteurs que pour les candidats potentiels.

Les recruteurs gagnent en qualité de recrutement

Adopter le matching emplois permet aux recruteurs de :

  • Gagner un temps précieux. Sourcer des candidats et analyser les informations issues des CV est chronophage. L’algorithme, lui, est capable de traiter une importante volumétrie de données en un temps record ! Autre avantage : plus le sourcing est large, plus les opportunités de trouver la perle rare sont nombreuses. 
  • Se consacrer à leur cœur de métier. Libérés des activités répétitives et chronophages, les responsables de recrutement peuvent user de leurs compétences pour des tâches à forte valeur ajoutée : paramétrer les logiciels de matching avec des critères en adéquation avec les besoins de l'entreprise, développer une stratégie de recrutement de talent, préparer des entretiens d’embauche afin d’affiner la sélection, travailler à la négociation d’une rémunération juste pour les collaborateurs retenus... 
  • Gagner en fiabilité et en pertinencequant au choix final. Une étude de la  Harvard Business Review a démontré que trouver un bon candidat serait 25 % plus fiable en suivant un algorithme plutôt que l’instinct humain. Un recrutement basé sur des critères objectifs et des calculs statistiques a plus de chance d’être pertinent. Grâce à l’intelligence artificielle, les recruteurs ont à disposition des candidatures plus qualifiées.

Bon à savoir : le recrutement de talent dans le domaine de l’industrie et du numérique vous intéresse ? [Découvrez notre focus sur la question](https://edrh.fr/actualite/recrutement-de-talent-industrie-numerique) !

Le matching emplois élargit l’horizon des candidats

Les postulants aussi ont des avantages à chercher un emploi via un algorithme de matching :

  • Il limiterait les discriminations. L’intelligence artificielle n’a pas d’a priori concernant l’âge, les origines, la situation géographique ou l’apparence des candidats. Elle analyse objectivement les données sans préjugés. Logiquement, certains profils ont plus d’opportunités d’être sélectionnés pour leurs compétences et leur savoir-être. 
  • Il propose des postes auxquels les candidats n’auraient pas pensé spontanément. Lors d’une recherche d’emploi, ils se cantonnent aux postes qu’ils connaissent. L’algorithme, lui, fait correspondre les éléments du CV avec tous les emplois pertinents. Il permet ainsi d’ouvrir le champ des possibles et propose des offres éloignées, mais qui requièrent les compétences des postulants.

Les limites du matching emplois

Si le matching emplois s’impose comme l’une des nouvelles techniques de recrutement du fait de ses bénéfices pour les recruteurs, embaucher via un algorithme a tout de même certaines limites.

Le matching n’est pas infaillible, et pour cause : les critères sur lesquels sont filtrés les candidats sont fixés par des hommes ! Il y a donc toujours une part de subjectivité. 

Le principal risque est de configurer l’algorithme en se basant sur les données des employés en place dans la société. L’objectif est de favoriser le recrutement d’un profil cohérent avec les valeurs et la culture de l'entreprise. Mais l’outil informatique va proposer majoritairement des candidatures qui correspondent à l’idée que se fait le recruteur. Il n’obtient alors que des propositions de candidats au profil stéréotypé. 

Quid des profils atypiques, mais très enrichissants pour l’entreprise ? La machine se base sur des critères figés, le responsable du recrutement risque donc de passer à côté de candidats pertinents, mais dont les informations (parcours inhabituel, reconversion) ne rentrent pas dans les cases. 

Cet appauvrissement de la diversité des ressources humaines peut être préjudiciable pour une entreprise. Il faut donc veiller à être vigilant : ces outils de matching assistent les recruteurs mais ne peuvent en aucun cas les remplacer.

Les nouvelles technologies, et notamment l’intelligence artificielle, sont une aide précieuse pour faciliter le travail des recruteurs. Le matching emplois a donc de beaux jours devant lui, mais pas sans l’intervention humaine ! En matière de recrutement, il n’y a pas que les statistiques qui comptent. Il est également question de feeling entre le candidat et l’entreprise. 

Bon à savoir : pour réussir votre campagne de recrutement, la CCI Côte d’Azur vous accompagne ! N'hésitez pas à contacter l’un de nos conseillers qui saura vous guider pour trouver le candidat dont vous avez besoin. Contactez l'équipe eDRH SUD !

Articles connexes
Nous contacter

Chambre de Commerce
et d’industrie Nice Côte d’Azur

20 Boulevard Carabacel
CS 11259
06005 NICE CEDEX 1

Tel :04 93 13 75 73
(Appel gratuit depuis un poste fixe)