Marque employeur : recrutez efficacement dans l’industrie et le numérique !
Aller plus loin

Marque employeur : recrutez efficacement dans l’industrie et le numérique !

Si le chômage reste au-dessus des 8 % au 4ᵉ trimestre 2019 d’après l’Insee, certains secteurs sont au contraire en tension. En effet, les métiers du numérique et de l’industrie peinent à recruter.

Si le chômage reste au-dessus des 8 % au 4ᵉ trimestre 2019 d’après l’Insee, certains secteurs sont au contraire en tension. En effet, les métiers du numérique et de l’industrie peinent à recruter. Un paradoxe étonnant, mais bien réel pour bon nombre d’entreprises comme la vôtre ! Heureusement, vous disposez d’une solution simple et déjà appliquée avec succès par certains concurrents : mettez en place une stratégie de marque employeur ! C’est un levier efficace non seulement pour attirer les bons candidats, mais également les garder sur le long terme. Découvrez comment développer votre marketing RH  pour permettre le recrutement des meilleurs talents et optimiser leur engagement !

Industrie et numérique : 2 secteurs en difficulté de recrutement  

Sur le marché du travail, le même constat s’amplifie d’année en année : les entreprises sont de plus en plus nombreuses à prévoir des difficultés de recrutement. D’après l’étude annuelle de Pôle emploi en partenariat avec le Crédoc (Besoins en Main-d’Oeuvre, BMO), la part des projets d’embauche jugés “difficiles” dépasse 50 % en 2019, le plus haut taux jamais atteint (contre 44 % en 2018).

Mais tous les secteurs ne sont pas égaux face à ces problèmes de recrutement ! Les métiers du numérique et de l’industrie sont parmi les plus touchés et les plus “en tension”. Ils ont des postes à pourvoir mais ne parviennent pas à recruter ou difficilement

Bon à savoir : il faut distinguer une difficulté de recrutement et une offre d'emploi non pourvue. Dans le premier cas, le recrutement est dit “difficile”, mais peut aboutir. Dans le second cas, c’est l’abandon de recrutement : le poste reste vacant, faute de candidats.

Plusieurs causes expliquent ces difficultés de recrutement, véritable problématique dans ces secteurs. 

Pourquoi l’industrie est un secteur en tension ?

Si un secteur rencontre des difficultés pour recruter, c’est bien celui de l’industrie, et cela ne date pas d’hier ! Les entreprises industrielles font face depuis des décennies à des tensions de recrutement : leur gestion des ressources humaines est très tendue. C’est un réel frein au développement de leur activité ! Les dirigeants ont des carnets de commande pleins, mais pas suffisamment de personnel pour produire.

Divers paramètres sont à l’origine de ces problèmes de recrutement :

  • La pénurie de candidats qualifiés. Le secteur manque de compétences métier. Certains postes ont beaucoup évolué ces dernières années avec le développement des nouvelles technologies et les progrès techniques. Les candidats n'ont pas tous les qualifications pour maîtriser la plus grande complexité des process, des machines… 
  • Une mauvaise image auprès des jeunes. Travailler dans l’industrie suscite rarement des vocations. Ce secteur reste confronté à des a priori négatifs, véhiculés depuis longtemps auprès des étudiants et des parents. Rares sont ceux qui choisissent par conviction de faire carrière dans la filière industrielle.
  • Déficit d’attractivité. Salaires, responsabilités, conditions de travail, nature des tâches à accomplir… Les éléments jugés défavorables pour travailler dans le secteur industriel sont nombreux, souvent par méconnaissance de la réalité des métiers de l’industrie. 

Pourquoi le numérique peine à recruter ?

En plein essor, le secteur du numérique est particulièrement en tension. 

Selon la dernière enquête annuelle de l’APEC, les recrutements d'informaticiens prévus en 2020 devraient progresser de 15 % par rapport à 2019 pour atteindre 66 700 embauches prévisionnelles. A priori, c’est une bonne nouvelle : les métiers de l’IT ont de belles perspectives d’avenir avec de fortes demandes en ressources humaines.
Mais les difficultés de recrutement freinent cette dynamique et la croissance du secteur.

Plusieurs raisons expliquent pourquoi recruter est un véritable casse-tête pour les entreprises du numérique :

  • Métiers à forte technicité. Être spécialiste du numérique nécessite des connaissances très pointues en termes d’informatique et de technologies de l’information. Développeur web, chef de projet digital, architecte Big Data… Tous ces postes à pourvoir exigent des compétences métier spécifiques et une expertise en la matière qui ne s'apprennent pas sur le tas.
  • **Vivier de candidats resserré et déficit de compétences. **Le secteur manque de ressources et notamment de profils qualifiés pour les offres d’emploi proposées. 
  • **Forte concurrence entre les acteurs du secteur. **Attirer les meilleurs profils pour développer l’activité est un enjeu majeur pour toutes les entreprises du numérique ! Elles ne sont pas seules face aux difficultés de recrutement. Elles se livrent donc une véritable bataille pour trouver les bons candidats et les séduire ! Le marché du recrutement dans le domaine de l’IT est très concurrentiel. 
  • Méconnaissance des métiers du numérique. La communication auprès des jeunes est insuffisante, notamment du fait des perpétuelles évolutions dans ce secteur. Pour donner envie à des étudiants de se lancer dans la voie du numérique, encore faudrait-il qu’ils aient une connaissance précise et actualisée des postes dans ce domaine ! 
  • Offre de formation initiale insuffisante. Il y a un écart significatif entre les forts besoins des entreprises en experts du numérique et les maigres possibilités pour se former. Les écoles d’informatique ne sont pas suffisamment nombreuses pour répondre à la forte demande des acteurs du secteur.

La marque employeur, une solution pour recruter et fidéliser

Même si les raisons sont différentes, les entreprises du numérique et de l'industrie rencontrent les mêmes difficultés de recrutement. Mais ce n’est pas une fatalité !
Une solution commune existe : la marque employeur !

Le concept de marque employeur : décryptage

En matière de gestion des ressources humaines, les pratiques évoluent : les entreprises doivent se démarquer et se rendre attractives pour faire face à la concurrence.
La marque employeur fait partie des stratégies indispensables pour :

  • Attirer de futurs collaborateurs.
  • Convertir leur engagement sur le long terme.
  • Faciliter leur intégration.
  • Garder et fidéliser les talents, donc limiter le turn over.

Les méthodes autrefois réservées au marketing investissent maintenant le service des RH pour valoriser leur image auprès des candidats potentiels et leur donner envie de postuler !

Appelée “marque employeur”, cette stratégie se base sur 3 éléments fondamentaux : 

  • L’image employeur externe. Comment est perçue l’entreprise en tant qu’employeur par les personnes extérieures ? Cela concerne les candidats, les cabinets de recrutement, les écoles, les réseaux d’anciens élèves...
  • L’image employeur interne. Que pensent les salariés et les partenaires de l’entreprise de sa gestion RH, son positionnement, ses actions ? Il s’agit des jugements des tous les collaborateurs internes (salariés, managers, partenaires sociaux) sur les conditions de travail et l’ambiance par exemple au sein de l’entreprise.
  • L’identité employeur. Il s’agit de l’ADN de l’entreprise : ses valeurs, son organisation, ses métiers, son style de management, son histoire, son secteur géographique, son expertise...

Avec la marque employeur, il s’agit pour l'entreprise d’avoir une bonne réputation aussi bien en interne qu’en externe auprès de toutes les parties prenantes. L’objectif est de recruter plus facilement et plus efficacement (profils pertinents) mais aussi de favoriser l’engagement des salariés en poste, des fournisseurs… 
C’est une approche globale, et pas uniquement dédiée à la résolution des difficultés d’embauche.

Bon à savoir : pour qu’une stratégie de marque employeur soit efficace, il ne doit pas y avoir d’écart entre la promesse lors du recrutement et la réalité ! Les éléments attractifs mis en valeur à l'extérieur doivent réellement être présents à l'intérieur de l’entreprise. Il est donc essentiel de prendre le temps de définir précisément en amont les atouts au sein de la structure et de les appliquer.

Les leviers d’action pour améliorer sa marque employeur

Pour trouver les bons candidats et en quantité suffisante, la communication de recrutement doit être multicanale ! Plus vous serez présent sur l’ensemble des canaux des candidats potentiels, plus vous avez de chance de susciter des vocations.

Améliorer sa marque employeur passe par :

  • Des contenus internes et externes de qualité. Site internet, blog… Misez sur des pages vitrine hautement qualitatives : bon référencement, bonne expérience utilisateur… C’est essentiel pour véhiculer une bonne image et susciter l’intérêt.
  • L’inbound recruting. C’est le nouveau levier pour créer une marque employeur forte ! En proposant des contenus web attractifs et à forte valeur ajoutée, vous ne cherchez plus activement les candidats, ce sont eux qui viennent à vous !
  • Une communication active et attractive sur tous les réseaux sociaux. De la génération X, Y voire Z, vos futurs collaborateurs les utilisent au quotidien. Vous ne pouvez faire l’impasse sur ces nouveaux canaux de communication. Mettez en avant vos valeurs, vos attentes en termes de recrutement... 
  • Une interactivité et une réactivité sans faille. Permettre les échanges avec les personnes extérieures à l’entreprise, c’est bien. Mais n’oubliez pas de répondre promptement à tous les messages, preuve d’un grand dynamisme. Un atout auprès des candidats !
  • Une nouvelle manière de recruter. Réinventez vos méthodes de recrutement et innovez ! Par exemple, misez sur des campagnes de business games, une manière ludique de recruter.
  • Un site carrière. Il peut s’agir d’une page interne à votre site web ou un site dédié. Il contient bien évidemment vos offres d’emploi. Mais d’autres éléments sont des atouts concurrentiels : espace pour les candidatures spontanées, contenus complémentaires (les différents métiers de votre entreprise, le parcours pour le recrutement...).
  • Une plateforme employeur comme celle mise en place par la CCI Côte d’Azur. La plateforme eDRH emploi - entreprises vous permet d’accroître votre visibilité sur Internet et de valoriser vos offres d’emploi. Mais ce n’est pas son seul atout ! Vous pouvez développer votre marque employeur pour attirer de nouveaux talents : expliquer vos valeurs et votre culture d’entreprise, présenter vos projets d’avenir, parler de votre actualité...
Inscrivez-vous à la plateforme B to B eDRH emploi - entreprises ! Cet espace est dédié aux professionnels azuréens comme vous pour attirer les talents mais aussi se recommander et actionner des synergies entre acteurs d’un même secteur. Profitez de ce service de mise en relation business !

Les solutions pour faciliter le recrutement dans l’industrie et le numérique
Vous l’avez compris, mettre en place une stratégie de marque employeur est indispensable pour des secteurs en difficultés d’embauche comme le numérique et l’industrie. 
Améliorer son image de marque et adopter de bonnes pratiques de communication favorisent l'attractivité des entreprises. Il est alors plus facile de trouver, d’attirer et de fidéliser des candidats potentiels !

En complément de la marque employeur, d’autres leviers peuvent être activés pour résoudre les problèmes de recrutement. 

Dans le domaine de l’industrie, il faut veiller à :

  • **Former les salariés.**Les établissements de formation doivent adapter leur offre pour répondre aux progrès techniques et aux besoins des entreprises industrielles. Qu’ils soient débutants ou avec une réelle expérience, les salariés doivent être formés en continu pour s’adapter aux nouvelles compétences métier.
  • **Accompagner les candidats dans la transformation numérique.**Il est indispensable d’apprendre aux opérateurs à interagir sur une interface numérique, connaissance de plus en plus nécessaire dans le secteur industriel.

Dans le secteur du numérique, plusieurs éléments peuvent être améliorés :

  • Renforcer l’attractivité des filièresavec une communication massive (conférences-débats, forums entre professionnels IT et étudiants, webinars…). Mettre en avant les atouts de ces métiers (qualité de vie au travail, mise en place du télétravail…) permet d’attirer et fidéliser de nouvelles recrues si l’information est suffisamment diffusée. 
  • Encourager la formation continue et l’autoformation. Développer suffisamment d'écoles spécialisées, recourir à l’alternance, se former tout au long de son parcours… Ces différentes pistes peuvent être explorées pour répondre aux fortes demandes de recrutement dans le secteur numérique. 

En parallèle à de bonnes pratiques de recrutement, la marque employeur est une arme de séduction massive pour gagner la guerre des talents ! Mettez en place cette stratégie dès maintenant pour recruter efficacement et durablement dans les secteurs en tension comme l’industrie et le numérique.

Bon à savoir : la CCI Côte d’Azur accompagne tous les professionnels azuréens pour la mise en place d’une marque employeur porteuse. Pour en savoir plus, contactez un conseiller dédié ! Et inscrivez-vous dès maintenant sur la plateforme eDRH emploi - entreprises : profitez de cet espace B to B créé pour faciliter les recrutements et développer son réseau business.

Articles connexes
Nous contacter

Chambre de Commerce
et d’industrie Nice Côte d’Azur

20 Boulevard Carabacel
CS 11259
06005 NICE CEDEX 1

Tel :04 93 13 75 73
(Appel gratuit depuis un poste fixe)