L'essor du bilan de compétences depuis le début de la crise sanitaire
Aller plus loin

L'essor du bilan de compétences depuis le début de la crise sanitaire

Le bilan de compétences permet d'analyser les compétences professionnelles et personnelles des collaborateurs d'une entreprise. Il s'agit également d'un dispositif qui permet de faire le point sur ses aptitudes et ses motivations en rapport avec un projet d'évolution professionnelle.

Il peut être un vrai tremplin pour la carrière d’un employé, qu’il soit en quête d’une évolution ou d’une réorientation. La réalisation d’un bilan de compétences se fait le plus souvent dans un centre de formation agréé comme ceux que vous propose eDRH dans les Alpes-Maritimes. Cette marketplace recense toutes les formations et les centres sur Nice et dans tout le département.


Quand bilan de compétences rime avec crise sanitaire


Le bilan de compétences est le dispositif le plus adapté pour faire le point sur sa situation professionnelle et donner un nouvel élan à sa carrière. En effet, effectuer un bilan de compétences dans un des organismes recommandés par eDRH permet d'identifier ses lacunes et ses points forts, mais aussi ses motivations afin de mettre en place un projet professionnel crédible et viable, adapté au monde du travail.

Ce type de formation a connu un certain essor depuis le début de la crise sanitaire. Lors des trois dernières années, on constate ainsi une évolution nette du nombre de bilans de compétences réalisés en France. On note en effet 33 000 bilans de compétences réalisés en 2019 contre 50 000 effectués en 2020. Au cours des 6 premiers mois de cette année, plus de 30 000 bilans de compétences ont été d’ores et déjà réalisés.

Au vu de ces chiffres, réaliser leur formation dans un centre agréé présenté sur la marketplace eDRH représente donc une véritable opportunité pour les travailleurs d’assurer leur reconversion ou de trouver simplement leur voie.

Les raisons de faire un bilan de compétences


Les formations proposées par des professionnels et des organismes fiables sur la plateforme eDRH permettent aux travailleurs d’avoir une idée globale sur leurs connaissances et leurs compétences. Ils peuvent ainsi mettre en place un projet professionnel en adéquation avec leurs aspirations et leurs motivations. Voici 4 bonnes raisons de réaliser un bilan de compétences.


Faire le point sur sa carrière


Au bout de quelques années de travail, il est souvent nécessaire de se remettre un peu en question et de faire le point sur les compétences développées dans les différents postes occupés. Ces moments de réflexion permettent au travailleur de faire le point sur ses envies et sur ce qu’il souhaite entreprendre pour la suite de sa carrière. Il s’agit également d’un moment privilégié qui invite ce dernier à la construction d’un projet professionnel viable qui peut être une source d’épanouissement.

La réalisation d’un bilan de compétences donne aussi l’occasion au travailleur de se focaliser entièrement sur sa personne et de prendre du recul sur son emploi. Les employés qui souhaitent suivre une formation peuvent le faire en dehors de leur temps de travail, ceci, sans être obligé de prévenir leur employeur.


Retrouver le plaisir au travail


Réalisées dans les règles de l’art, les formations disponibles sur la marketplace eDRH permettent au travailleur de s’épanouir pleinement dans leur travail. Elles vous aident également à éviter certaines erreurs dans la réalisation de votre bilan de compétences. En effet, en se basant sur les réalités du marché de l’emploi, mais aussi sur leurs projets et leurs aptitudes, les travailleurs évitent de suivre une carrière qui ne correspond pas forcément à leur profil ni à leurs envies.

De plus, suivre ce type de formation permet d’éviter les projets non viables économiquement. Pour les actifs qui sont lassés de leur poste et des missions qui leur sont confiées par leur employeur, faire un bilan de compétences est souvent la solution idéale pour redécouvrir ou découvrir le bien-être au travail.

La formation proposée par les partenaires de eDRH est spécialement recommandée pour les actifs qui occupent un poste stressant ou qui éprouvent le besoin de changer de poste au profit d’un emploi plus enrichissant et plus stimulant. Dans ce cas, l’une des meilleures manières d’effectuer un bilan de compétences est de le faire avec un des organismes présents sur eDRH. Dédiée à la formation, aux services en ressources humaines, mais aussi à l’emploi, la sélection d’offres proposées par
cette marketplace regroupe des cursus de grande qualité et apporte un accompagnement.

Explorer de nouvelles opportunités de travail


L’autre avantage des offres de formations présentes sur eDRH est qu’elles permettent aux professionnels de faire connaissance avec des domaines d’activité et des emplois qui ne font forcément pas partie de leur champ d’action. En effet, elles aident le travailleur à ouvrir son esprit sur d’autres possibilités et de laisser libre cours à sa curiosité pour envisager de nouvelles opportunités de travail.

Au cours de la formation, le bénéficiaire peut en effet s’ouvrir à de nouveaux horizons qui sont en rapport direct avec ses compétences réelles et avec son projet professionnel. Le champ des options est en effet très diversifié avec les formations proposées. Le bénéficiaire d’une formation est le seul acteur de la réalisation de son nouveau projet. La formation ne constitue en effet qu’un simple moyen de lui permettre de voler de ses propres ailes.


Booster la confiance en soi


Pour que l’employé soit en mesure de construire un projet en adéquation avec ses aptitudes, son savoir-être et ses motivations, il est important qu’il puisse se connaitre réellement. À cet effet, la formation est un dispositif performant qui lui permet de réussir ce travail d’introspection pouvant l’aider à faire ressortir sa véritable personnalité. Cela l’aidera d’autre part à trouver un projet professionnel qui correspond réellement à sa vraie personnalité.

Suivre la formation dans un des centres de la plateforme eDRH est donc un atout non négligeable pour une carrière réussie, mais aussi un moteur pour booster la confiance en soi.


Comment financer un bilan de compétences ?


Même si l’employé est convaincu qu’un bilan de compétences est la formation qu’il lui faut pour propulser sa carrière, il reste néanmoins la question du financement qui n’est pas à négliger. En effet, le manque de financement peut constituer un frein à la réalisation du bilan de compétences. Il existe heureusement des solutions qui permettent à l’employeur de prendre en charge en totalité ou en partie le bilan de compétences de son personnel.


Financer le bilan de compétences avec le compte personnel de formation


Le bilan de compétences a été depuis le 1er janvier 2017, rendu éligible au compte personnel de formation (CPF). Il vient en remplacement au Droit Individuel à la Formation (DIF). Le CPF fait en effet partie des dispositifs les plus appropriés pour profiter d’un bilan de compétences à moindre coût. Le salarié peut payer les coûts de son bilan de compétences grâce au temps cumulé chaque année pour son compte CPF.

Pour bénéficier d’une prise en charge partielle ou totale grâce au compte personnel de formation, plusieurs conditions doivent être respectées. Pour les travailleurs en CDD, il est nécessaire de justifier de 24 mois de salariat (consécutifs ou non) pendant les 5 dernières années, dont 4 mois au cours des 12 derniers mois, qu’ils soient consécutifs ou non. En revanche, pour les employés en CDI, ces derniers doivent justifier de 5 années de salariat (consécutifs ou non), dont 12 mois de travail, au sein de l’entreprise dans laquelle ils effectuent leur demande.

Au cas où le crédit disponible sur le compte CPF du travailleur n’est pas suffisant pour accéder à la formation, ce dernier peut soit payer lui-même le complément, soit faire une demande d’abonnement à son entreprise.

Le Plan de Développement des Compétences pour financer la formation


Il arrive très souvent que l’employeur prenne également en charge le coût du bilan de compétences de son personnel. Dans ce cas, cette situation doit être prévue dans leur Plan de Développement des Compétences, qui s’appelait auparavant « Plan de Formation ». L’employeur doit aussi proposer au salarié souhaitant effectuer un bilan de compétences une liste de plusieurs centres agréés recommandés par eDRH pour suivre sa formation.

Si l’entreprise dépend d’un opérateur de compétences (OPCO), il est possible qu’un organisme agréé par l’État prenne également en charge, sous certaines conditions, tout ou une partie du coût du bilan de compétences.


Comment financer son bilan de compétences en tant que handicapé ?


Pour les travailleurs handicapés, il est également possible de bénéficier d’une prise en charge totale ou partielle de leur formation. Les travailleurs handicapés peuvent en effet se faire financer leur formation en faisant appel à des dispositifs dédiés comme l’association de gestion du fonds pour l’insertion professionnelle des personnes handicapées (AGEFIPH).

Pour les demandeurs d’emploi reconnus comme travailleurs handicapés, l’AGEFIPH peut participer au financement de leur bilan de compétences éligible au CFP. Pour bénéficier de ce financement, le travailleur handicapé en recherche d’emploi doit monter un dossier avec l’aide d’un conseiller d’insertion (Missions Locales, Pôle Emploi, CAP Emploi).

Pour avoir une idée du budget à prévoir, il suffit de consulter les offres regroupées sur cette marketplace sur le thème du bilan de compétences.

Articles connexes

Logo eDRH Sud PACA - Footer
Nous contacter

Chambre de Commerce
et d’industrie Nice Côte d’Azur

20 Boulevard Carabacel
CS 11259
06005 NICE CEDEX 1

Tel :04 93 13 75 73
(Appel gratuit depuis un poste fixe)